Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/web151/web/config/ecran_securite.php on line 283
Historique du festival transfrontalier - Carillon de Flandre
Carillon de Flandre
Carillons de Hondschoote, Dunkerque et Cappelle-la-Grande

Accueil > Festivals > Festival de carillon transfrontalier > Historique du festival transfrontalier

Historique du festival transfrontalier

Ce festival transfrontalier n’est pas le fruit du hasard ni d’un soudain intérêt de l’Europe pour l’Art campanaire.
Il faut remonter aux années 1980 pour voir le réveil de cet art dans la région dunkerquoise, c’est à dire l’arrondissement de Dunkerque.
A cette époque, la vie des carillons n’est pas brillante.

· Seule Bergues donne des auditions presque régulières. J’entends par audition, le jeu du carillon sans programme établi où le carillon a uniquement un rôle d’animation. Par opposition au concert avec programme où le public vient spécialement pour écouter les œuvres programmées.

  • · Le carillon de Dunkerque joue en de rares occasions et son état se dégrade de jour en jour.
  • · Le carillon d’Hazebrouck a encore quelque activité mais il est question de reconstruire la flèche de l’église et pour cela il faudra démonter le carillon.
  • · Le carillon de Bailleul n’est plus opérationnel car toutes les liaisons entre les cloches et le clavier sont brisées.
  • · Le carillon de Bourbourg est électrifié et n’est plus joué manuellement.

Mais en 1985, la ville de Cappelle la Grande se dote d’un beffroi avec un carillon manuel Paccard de 48 cloches et nomme un carillonneur qui donne une audition tous les vendredis. Un congrès de la Guilde des carillonneurs de France se tient à Cappelle la Grande en 1987. Une impulsion est donnée pour faire un inventaire de l’état des carillons de la région Dunkerquoise et envisager la possibilité de restaurer ou de faire renaître des carillons disparus.

En 1989 les premiers contacts ont lieu entre des membres de la Guilde, dont le Président, avec les villes de Bailleul, Hazebrouck, Hondschoote et Orchies. A Dunkerque le contact s’établit avec le concours du CCRD : Centre Culturel de la Région Dunkerquoise.

Parallèlement, les contacts de la Guilde des carillonneurs de France avec le Ministère de la Culture favorisent la création d’une commission des carillons dans le département Musique et Danse de ce Ministère. Des subventions pour la construction et la restauration peuvent ainsi être obtenues. De son côté Monsieur Gosset, maire d’Hondschoote et alors Vice Président du Conseil Général du Nord, rend également possible les subventions du Conseil Général pour ces travaux.
En 1995 Après la reconstruction de la flèche de l’église Saint Eloi à Hazebrouck, le carillon manuel est réinstallé avec une extension à 4 octaves. Il passe ainsi de 35 cloches à 48 cloches.

En 1996 Orchies remplace son très mauvais carillon automatique de 19 cloches par un nouveau carillon manuel de 47 cloches.

En 2000 Hondschoote inaugure son nouveau carillon manuel de 5 octaves soit 61 cloches. Il remplace un carillon de 16 cloches confisquées à la révolution.

En 2007 Bailleul restaure son carillon et nomme un carillonneur.

En 2008 Bourbourg inaugure un nouveau carillon manuel de 50 cloches en remplacement d’un carillon automatique de 37 cloches et nomme un carillonneur.

En 2009 Le carillon de Dunkerque, grâce à un mécénat, est complètement restauré. Dunkerque nomme également un carillonneur.

Donc en début 2010 l’arrondissement de Dunkerque est doté de 7 carillons manuels opérationnels. Soit 14 % du parc de carillons manuels français.

Dès l’inauguration du carillon d’Hondschoote, il fut envisagé de créer une classe de carillon mais aussi de faire connaître l’Art Campanaire par un festival pendant le week-end du 15 août avec non plus des auditions mais des concerts programmés et des carillonneurs invités. Ce qui fut réalisé dès 2001. Le festival en est à sa 11e version en 2011.

Afin de faire connaître les 6 autres carillons et de les mettre en valeur, l’idée de les associer au festival a germé et pourquoi pas celle d’y joindre des carillons de la West Vlaanderen qui de son côté édite déjà une brochure reprenant tous les concerts de la saison. Cela pouvait être l’objet d’un projet européen. Pour la mise en forme de ce projet, l’AGUR et le GECT (Groupement Européen de Coopération Territoriale West Vlaanderen/ Flandre-Dunkerque-Côte d’Opale) ont été une aide précieuse et indispensable. Un merci tout particulier à Pascale Montefiore, Jessica Monteyne et Katarina De Fruyt.

Dans ce cadre, l’Association pour la « Coopération Culturelle de la Région Dunkerquoise », CCRD, la Province de Flandre Occidentale, l’Association « Culture et Patrimoine en Flandre » ACPF et la ville de Nieuwpoort ont présenté un micro-projet « VALORISATION CULTURELLE DES CARILLONS EN FLANDRE OCCIDENTALE ET FRANCAISE » dans le cadre du Programme Transfrontalier INTERREG IV « Coopération territoriale européenne » France – Wallonie – Vlaanderen.

L’ambition de ce projet est avant tout d’amorcer une dynamique de promotion culturelle basée sur la coopération et les échanges entre la France et la Belgique.
Le projet comporte deux actions fortes :

- L’édition d’une brochure transfrontalière qui permet de faire la promotion des carillons flamands. Cette brochure est disponible des deux côtés de la frontière dans les offices de tourisme et sites culturels. On y trouve une brève description des carillons de la West Vlaanderen et de la région dunkerquoise ainsi que la programmation des auditions et concerts pour l’année en cours.

- L’organisation d’un Festival Transfrontalier de Carillon qui a pour objet de favoriser les échanges entre carillonneurs dans le cadre de concerts dans différentes villes au mois d’août.

Conférence de presse, Bergues jeudi 9 juin 2011
Alfred Lesecq

Les associations partenaires du projet
Michel THERY, CCRD
Claude GOSSET, ACPF
La province West-Vlaanderen
La ville de Nieuwpoort

Les villes
Poperinge, Nieuwpoort, Damme, Menin, Bruges en Flandre Occidentale
Bailleul, Bergues, Bourbourg, Cappelle la Grande, Dunkerque, Hazebrouck, Hondschoote en France

Les concerts et les carillonneurs
Voir le dépliant intitulé : « Festival transfrontalier de Carillon » Août 2011